La Loi de 2005 sur l’accessibilité pour les personnes handicapées de l’Ontario (LAPHO) autorise l’administration publique à élaborer et à mettre en application des normes en matière d’accessibilité. Étant donné que la discrimination envers les personnes handicapées a toujours existé en Ontario, la présente loi a pour objet de favoriser l’intérêt de tous les Ontariens et Ontariennes en prévoyant :

• d’une part, l’élaboration, la mise en œuvre et l’application de normes d’accessibilité en vue de réaliser l’accessibilité pour les personnes handicapées de l’Ontario en ce qui concerne les biens, les services, les installations, le logement, l’emploi, les bâtiments, les constructions et les locaux au plus tard le 1er janvier 2025;

• d’autre part, la participation des personnes handicapées, du gouvernement de l’Ontario
et des représentants d’industries et de divers secteurs économiques à l’élaboration des normes d’accessibilité.

PPI s’engage à offrir des services accessibles à tous ses clients et à s’assurer que le milieu de travail est sécuritaire, accueillant, accessible et non restrictif.

Veuillez cliquer sur le lien à gauche pour voir la politique d’accessibilité du service à la clientèle de PPI.

Politique d’accessibilité du service à la clientèle

Conformément à la Loi de 2005 sur l’accessibilité pour les personnes handicapées de l’Ontario, PPI s’engage à offrir des services accessibles à tous ses clients et à s’assurer que le milieu de travail est sécuritaire, accueillant, accessible et non restrictif.

Handicap s’entend de ce qui suit, selon le cas :

1. 1. tout degré d’incapacité physique, d’infirmité, de malformation ou de défigurement dû à une lésion corporelle, une anomalie congénitale ou une maladie;

2. une déficience intellectuelle ou un trouble du développement;

3. une difficulté d’apprentissage ou un dysfonctionnement d’un ou de plusieurs des processus de la compréhension ou de l’utilisation de symboles ou de la langue parlée;

4. un trouble mental;

5. une lésion ou une invalidité pour laquelle des prestations ont été demandées ou reçues aux termes de la Loi de 1997 sur la sécurité professionnelle et l’assurance contre les accidents du travail.

Le plan d’accessibilité du service à la clientèle de PPI repose sur les principes suivants :

Autonomie : Faire en sorte que les clients aient la possibilité de faire les choses eux-mêmes, sans l’intervention d’autres personnes, à moins que le client demande de l’aide.

Dignité : Faire en sorte que la prestation des services n’empêche aucune personne handicapée d’avoir accès aux services de PPI. Offrir les services sans porter atteinte à l’estime de soi des personnes handicapées, dans le respect d’autrui.

Intégration : Faire en sorte que les clients handicapés aient accès aux mêmes services, de la même façon (ou de façon semblable) et au même endroit que les autres clients, à moins que d’autres mesures soient nécessaires ou demandées par le client.

Égalité : Faire en sorte que les clients handicapés aient pleinement accès aux services de PPI, au même titre que les autres clients.

PPI s’engage à :

Respecter le principe de la dignité dans ses communications avec les personnes handicapées, et faire des efforts raisonnables pour tenir compte des besoins particuliers de chaque personne handicapée, dans ses communications avec elle. Cela s’entend notamment de l’utilisation d’un langage approprié, de la possibilité d’utiliser différents moyens de communication ou d’offrir les documents en format électronique, en gros caractères ou sur support audio ou vidéo.

Les personnes handicapées sont autorisées à apporter leurs appareils et accessoires fonctionnels sur les lieux, pour faciliter la prestation des services. Il peut s’agir de bouteilles d’oxygène, d’un fauteuil roulant, d’un système d’amplification de la voix, d’un téléimprimeur, d’une aide à la communication avec synthétiseur vocal, d’un outil d’aide à l’écriture, etc.

Les animaux d’assistance sont autorisés dans les secteurs généralement accessibles à nos clients. Les employés ne peuvent approcher les animaux d’assistance que si le propriétaire de l’animal (ou la personne qui s’en occupe) leur en donne l’autorisation.

Un accompagnateur s’entend d’une personne qui accompagne la personne handicapée pour l’aider à communiquer, à se déplacer et à accéder aux services. Elle lui fournit aussi des soins personnels et médicaux. Le client est autorisé à être accompagné dans tous les secteurs généralement accessibles à nos clients, y compris dans les réunions, sous présentation de l’autorisation écrite expresse de la personne handicapée.

Formulaire de consentement pour accompagnateur de la LAPHO.

PPI informera rapidement ses clients de toute interruption planifiée ou imprévue des services ou de tout problème dans ses installations qui risquerait de gêner l’expérience des personnes handicapées. Des avis seront affichés dans les aires d’accueil de PPI et sur le site Web public.

PPI offrira de la formation à ses employés qui traitent avec les clients ou avec des tiers agissant en leur nom. De la formation continue sera offerte advenant quelque modification de la LAPHO ou de la présente politique. Les clients handicapés qui souhaitent s’exprimer sur leur expérience de service à PPI peuvent le faire en communiquant avec la vice-présidente aux ressources humaines, par courriel, par téléphone ou par la poste. Les plaintes seront traitées conformément au processus de gestion des plaintes de PPI.

Toutes les politiques seront relues pour s’assurer qu’elles traduisent l’engagement de PPI à offrir un lieu de travail qui respecte les personnes handicapées et reconnaît leur apport à l’entreprise.

La présente politique est mise à la disposition du public sur demande et publiée sur les sites Web de PPI.